Le meilleur moyen de connaître le standard c'est de l'acheter !


Voiçi Un résumé des quatre bases de série.

Appelés " mélanines classiques".



Mélanines classiques :


1. Série des Noirs.

1. Standard:

Les canaris appartenant à ce groupe, devront posséder le maximum d’eumélanine noire et de phaéomélanine brune.
L’eumélanine noire, sous forme de stries sur le dos et aux flancs, doit apparaître sur 

un fond fortement oxydé, la phaeomélanine se fondant dans la couleur de fond.

La largeur de l’eumélanine ne peut dépasser la largeur de l’interstrie.

L’oxydation doit être bien visible depuis le bec jusqu’entre les pattes.

La combinaison des facteurs intensif et citron donne plus de luminosité.

Le facteur ivoire donnera moins de contraste entre la couleur de fond et la strie noire.

Le bec, les pattes et les ongles seront de couleur uniforme et la plus foncée possible.

La couleur de fond sera donc la plus foncée possible, avec des stries bien marquées,

le moins découpées possible (plus continues possible) et une interstrie bien nette

(couleur de fond) sans phaeomélanine brune.

Un dessin complet et bien visible sera nécessaire. La mélanine doit partir du bec.

La strie dorsale sera la moins découpée possible (la plus continue possible), elle part

de la tête jusqu’au bas du dos. Les flancs sont symétriquement marqués (en rapport

avec la strie du dos).

La hampe de la plume sera noire, contre celle-ci s’étalera de part et d’autre 

l'eumélanine noire. En bordure de plume, apparaîtra la couleur de fond et la phaeéomélanine ( peu ou pas visible). La phaeomélanine brune est fautive chez les sujets intensifs.

Pour les oiseaux schimmels et pour les mosaïques, la strie peut être un peu plus large.
Un minimum de phaeomélanine brune et toléré chez les schimmels.

Panachés ou avec ongle(s) blanc(s) seront « non jugé » (NJ).


Noirs intensifs en jaune ou rouge (+ivoire):

Dans ce groupe sont repris:

- Noir jaune intensif

- Noir jaune ivoire intensif

- Noir rouge intensif

- Noir rouge ivoire intensif

Pour ces oiseaux, les exigences suivantes sont demandées:

- le plus foncé possible

- une strie maximum noire, bien visible et la moins découpée possible

- bec, pattes et ongles de couleur uniforme et le plus foncé possible

- les ailes et les plumes de queue doivent être le plus noires possible, sans
  phaéomélanine brune et montrant la couleur de fond

- couleur de fond bien visible entre les stries noires

- complètement intensif, sans trace de schimmel

- pour les fonds jaunes, le double facteur jaune combiné avec le maximum de facteur

   optique (donne plus de luminosité)

3. Noirs schimmels en jaune ou rouge (+ivoire):

  Dans ce groupe sont repris:

- Noir jaune schimmel

- Noir jaune ivoire schimmel

- Noir rouge schimmel

- Noir rouge ivoire schimmel

Pour ces oiseaux, les exigences suivantes sont demandées:

- le plus foncé possible

- la strie peut être un peu plus large que chez l’intensif

- bec, pattes et ongles de couleur uniforme et le plus foncé possible

- les ailes et les plumes de la queue doivent être les plus noires possible, montrant la

  couleur de fond et une phaeomélanine brune minimale

- couleur de fond bien visible entre les stries noires

- bonne répartition du schimmel (pas de trace intensive)

- simple facteur jaune, une couleur uniforme et bien visible

4. Noirs blancs:

Dans ce groupe sont repris:

- noir blanc dominant

- noir blanc récessif

(*) Il ne sera plus fait de distinction entre les intensifs et les schimmels.

« La fiche de jugement de la COM ne fait pas de distinction pour les noirs blancs »

La phaeomélanine brune sera minimale ou absente sur une couleur de fond bien oxydée.

Pour ces oiseaux, les exigences suivantes sont demandées:

- le plus foncé possible

- la strie bien visible et la moins découpée possible

- bec, pattes et ongles de couleur uniforme et le plus foncé possible

- les ailes et les plumes de queue doivent être les plus noires possible, avec un
  minimum de phaeomélanine brune

- maximum de facteur optique (donne plus de luminosité)

- couleur de fond bien visible, sans phaeomélanine, entre les stries noires

- chez les blancs dominants, l’incrustation jaune sera limitée aux ailes


2. Série des Bruns.

1. Standard:

Les canaris appartenent à ce groupe devront posséder le maximum d’eumélanine brune et de phaeomélanine brune.

L’eumélanine brune foncée, sous forme de stries sur le dos et aux flancs, la
phaéomélanine se fondant dans la couleur de fond. L’eumélanine sera la moins découpée
possible, elle part du bec jusqu’au bas du dos. Par la concentration de l’eumélanine sur 

la tête celle-ci peut paraître un peu plus foncée.

L’oxydation doit être bien visible depuis le bec jusqu’entre les pattes.

Le facteur ivoire donne moins de contraste dans la couleur de fond.

Les schimmels en rouge ivoire et en jaune ivoire devront donc posséder une
phaéomélanine moins forte pour percer.

Le bec, les pattes et les ongles peuvent avoir un léger pigment, mais doivent être
uniformes.

Pour les sujets intensifs: Une strie bien nette et la moins découpée possible, pas de

phaeomélanine brune entre les stries et une couleur de fond bien visible.

Pour les sujets schimmels: Une strie bien nette et la moins découpée possible, sur une

couleur de fond uniforme, la phaeomélanine sera répartie sur tout le corps. La cou-

leur de fond sera toujours bien visible et le schimmel bien réparti.

Pour les bruns blancs, les deux types sont donc exposables comme les bruns jaune et

rouge:

- Type schimmel: brun blanc avec phaeomélanine et stries bien visibles, correspond

mieux aux femelles.

- Type intensif: brun blanc sans phaeomélanine, correspond mieux aux mâles.

Un dessin complet et bien visible sera donc nécessaire. La mélanine doit partir du bec.

La strie dorsale sera la moins découpée possible (la plus continue possible), elle part
de la tête jusqu’au bas du dos. La strie ne peut manquer sur les flancs, qui doivent
être symétriques.

Dans les grandes plumes, l’eumélanine part de la hampe et s’étale de part et d’autre
de cette dernière, mais sans présenter de phaeomélanine pour les sujets intensifs.

Chez ces derniers, la couleur de fond sera présente sur le liseré des plumes.

Chez les schimmels, l’étalement de l’eumélanine sera un peu plus large combiné avec un

maximum de phaeomélanine.

Pour les oiseaux schimmels et pour les mosaïques, la strie peut être un peu plus large.
Un minimum de phaeomélanine brune est toléré chez les mosaïques.

Panaché sera « non jugé » (NJ).

2. Bruns intensifs en jaune ou rouge (+ivoire):

Dans ce groupe sont repris:

- Brun jaune intensif

- Brun jaune ivoire intensif

- Brun rouge intensif

- Brun rouge ivoire intensif

Pour ces oiseaux, les exigences suivantes sont demandées:

- une strie foncée, la moins découpée possible et bien visible

- bec, pattes et ongles uniformes, en rapport avec la mélanine

- rémiges et rectrices brun foncé, le contour montrant la couleur de fond

- couleur de fond uniforme, bien visible entre les stries brunes

- complètement intensif (pas de trace de schimmel)

- pour les fonds jaunes, le double facteur jaune combiné au maximum de facteur
optique (donne plus de luminosité)

Remarque:

- le facteur ivoire donne moins de contraste entre la couleur de fond et la mélanine brune

3. Bruns schimmels en jaune ou rouge (+ivoire):

  Dans ce groupe sont repris:

- Brun jaune schimmel

- Brun jaune ivoire schimmel

- Brun rouge schimmel

- Brun rouge ivoire schimmel

Pour ces oiseaux, les exigences suivantes sont demandées:

- répartition égale de la phaeomélanine

- stries brunes le moins découpées possible et bien visibles

- bec, pattes et ongles uniformes, en rapport avec la mélanine

- les ailes et les plumes de queue doivent être les plus brunes possible, montrant la
  couleur de fond et un maximum de phaeomélanine brune

- la couleur de fond doit toujours être bien visible

- schimmel uniformément réparti, sans tache intensive

- pour les fonds jaunes, le facteur jaune doit être profond et uniforme

- le facteur ivoire montre mieux la phaeomélanine

4. Bruns blancs:

  Dans ce groupe sont repris:

- Brun blanc intensif

- Brun blanc schimmel

(*) Tous deux avec le facteur dominant ou récessif.

Sur la fiche de jugement sera donc précisé: BRUN BLANC INTENSIF ou SCHIM-

MEL.

- Brun blanc intensif: sans phaeomélanine, présentant peu ou pas de phaeomélanine brune

contrastant avec une eumélanine brune foncée bien nette.

- Brun blanc schimmel: avec phaeomélanine, présentant beaucoup de phaeomélanine brune

en combinaison avec l’eumélanine brune foncée et bien visible, ici, l’harmonie est
importante ainsi que la couleur de fond.

Exigences pour les bruns blancs intensifs: (sans phaeomélanine)

- aussi harmonieux que possible, avec un minimum de phaeomélanine

- stries brunes, le moins découpées possible et bien visibles

- bec, pattes et ongles uniformes, en rapport avec la mélanine

- les ailes et les plumes de queue doivent être les plus brunes possible, avec un
  minimumde phaeomélanine brune

- facteur optique modéré, pour le contraste

- pour le blancs dominants, l’incrustation est limitée aux ailes

Exigences pour les bruns blancs schimmels: (avec phaeomélanine)

- aussi harmonieux que possible, avec une phaeomélanine maximum et régulière

- stries brunes, la moins découpée possible et bien visible (un peu plus large que chez
 l'intensif est accepté)

- bec, pattes et ongles uniformes, en rapport avec la mélanine

- les ailes et les plumes de la queue doivent être les plus brunes possible, avec un
  maximumde phaeomélanine brune

- la couleur de fond doit toujours être bien visible

- pour les blancs dominants, l’incrustation est limitée aux ailes

Remarque:

Pour les bruns et surtout les bruns schimmels, nous remarquons parfois de écailles de

schimmel. Dans ce cas, un maximum de 25/30 en mélanine et une remarque est
indispensable.


3. Série des Agates.

1. Standard:

Les oiseaux agates ont subi le premier facteur de réduction, qui est responsable de la
réduction de la phaeomélanine.

L’eumélanine est noire, sous forme de stries sur le dos et les flancs, la phaeomélanine
se fondant dans la couleur de fond laissera apparaître aux rémiges et rectrices une
marge claire et bien marquée.

L’oxydation sera minimum, toutefois, la concentration d’eumélanine sur la tête fera
paraître celle-ci plus foncée.

Par le travail du premier facteur de réduction, la mélanine sera légèrement repoussée
au dessus du bec. Une bande frontale dépigmentée sera fautive.

Les lignes oculaires et le dessin typique des barbes ne peuvent manquer. Aucun collier
de mélanine n’est accepté.

Les facteurs intensif et optique donneront plus de luminosité dans la couleur de fond,

mais un excès de facteur optique risque de rendre l’ensemble trop dur.

Le facteur ivoire donne moins de contraste entre la couleur de fond et la strie noire.

Le bec, les pattes et les ongles seront unicolores.

La couleur de fond doit être bien visible entre les stries, une inter strie bien nette

(couleur de fond) sans phaeomélanine.

La strie sera découpée mais bien visible, elle part de la tête jusqu’au bas du dos.

Les flancs sont symétriquement marqués (en rapport avec les stries du dos).

La hampe de la plume est noire, contre celle-ci s’étalera de part et d’autre l’eumélanine

noire. Sans phaeomélanine aura notre préférence!

Une décoloration du front et du contour des couvertures alaires est fautive.

Les agates split satiné, souvent trop clairs, seront également fautifs.

Pour les oiseaux schimmels et les mosaïques, la strie peut être un peu plus large. Un
minimum de phaeomélanine est toléré chez les schimmels et fonds blancs. Sans
phaéomelanine aura notre préférence!

Panachés ou avec ongles clairs seront « non jugé » (NJ).

2. Agates intensifs en jaune ou rouge (+ivoire):

   Dans ce groupe sont repris:

- Agate jaune intensif

- Agate jaune ivoire intensif

- Agate rouge intensif

- Agate rouge ivoire intensif

Pour ces oiseaux, les exigences suivantes sont demandées:

- une strie découpée, bien visible et moins large que chez les noirs

- bec, pattes et ongles unicolores en rapport à l’ensemble de la couleur

- les ailes et plumes de queue seront noires, à marges claires, sans phaeomélanine
  brune et montrant la couleur de fond

- couleur de fond bien visible entre les stries noires

- complètement intensif, sans trace de schimmel

- pour les fonds jaunes, le double facteur jaune combiné au maximum de facteur
  optique (donne plus de luminosité)

- le facteur ivoire donne moins de contraste

3. Agates schimmels en jaune ou rouge (+ivoire):

   Dans ce groupe sont repris:

- Agate jaune schimmel

- Agate jaune ivoire schimmel

- Agate rouge schimmel

- Agate rouge ivoire schimmel

  Pour ces oiseaux, les exigences suivantes sont demandées:

- une strie découpée et bien visible, un peu plus large que chez les intensifs

- bec, pattes et ongles unicolores en rapport à l’ensemble de la couleur

- les ailes et les plumes de queue seront noires, à marges claires, montrant la couleur
  defond et une légère phaeomélanine

- couleur de fond bien visible entre les stries noires

- bonne répartition du schimmel (pas de trace intensive)

- pour les fonds jaunes, couleur uniforme avec simple facteur jaune

- la présence du facteur optique donnera plus de luminosité

4. Agates blancs:

   Dans ce groupe sont repris:

- Agates en blanc dominant ou en blanc récessif

   La phaeomélanine brune claire sera minimale ou absente, une strie noire découpée et
   bienvisible sur une couleur de fond bien claire.

- la strie peut être un peu plus large que chez les intensifs

- bec, pattes et ongles unicolores en rapport à l’ensemble de la couleur

- les ailes et les plumes de queue seront noires, à marges claires, montrant un
   minimum ou pas de phaeomélanine brune

- couleur de fond bien claire, avec le moins possible ou pas de phaeomélanine brune
  entre les stries noires

- chez les blancs dominants, l’incrustation jaune sera limitée aux ailes


4. Série des Isabelles:

1. Standard:

Les oiseaux isabelles ont subi le premier facteur de réduction, qui est responsable de
la réduction de la phaeomélanine.

L’eumélanine est brune, sous forme de stries sur le dos et les flancs, la phaeomélanine
se fondant dans la couleur de fond, laissera apparaître un léger teint beige dans les
rémiges et les rectrices.

Par le travail du premier facteur de réduction, la mélanine sera légèrement repoussée
au-dessus du bec et dans la zone sourcilière laissant apparaître le lipochrome.

Les facteurs intensif et optique donneront plus de luminosité dans la couleur de fond,

mais, un excès de facteur optique peut rendre le pigment un peu dur.

Le facteur ivoire donne moins de contraste entre la couleur de fond et la strie brune.

Le bec, les pattes et les ongles doivent être uniformes et de couleur chair (clair).

La couleur de fond doit être bien visible entre les stries, une inter strie bien nette

(couleur de fond) sans phaeomélanine.

La strie sera découpée et bien visible, elle part de la tête jusqu’au bas du dos.

Les flancs sont symétriquement marqués (en rapport avec les stries du dos).

La mélanine sera de la même teinte sur l’ensemble du corps.

Contre la hampe de la plume s’étalera de part et d’autre l’eumélanine brune. Autour de
la strie apparaîtra la couleur de fond et la phaeomélanine (peu ou pas visible). La
phaéomélanine brune visible est fautive!

Une décoloration des couvertures alaires, des rémiges et des rectrices est fautive.

Les isabelles split satiné, généralement trop clairs, seront également fautifs.

 Pour les oiseaux schimmels et pour les mosaïques, la strie peut être un peu plus large,
  une phaeomélanine minimale est tolérée.

 Panaché sera « non jugé » (NJ).

2. Isabelles intensifs en jaune ou rouge (+ivoire):

  Dans ce groupe sont repris:

- Isabelle jaune intensif

- Isabelle jaune ivoire intensif

- Isabelle rouge intensif

- Isabelle rouge ivoire intensif

Pour ces oiseaux, les exigences suivantes sont demandées:

- une strie brune découpée et bien visible

- bec, pattes et ongles unicolores et de couleur chair (clair)

- les ailes et les plumes de queue seront brunes de même couleur que la strie, à
  bordures beiges, sans phaeomélanine brune et montrant la couleur de fond

- couleur de fond bien visible entre les stries brunes

- complètement intensif, sans trace de schimmel

- pour les fonds jaunes, le double facteur jaune combiné au maximum de facteur
  optique(donne plus de luminosité)

3. Isabelles schimmels en jaune ou rouge (+ivoire):

Dans ce groupe sont repris:

- Isabelle jaune schimmel

- Isabelle jaune ivoire schimmel

- Isabelle rouge schimmel

- Isabelle rouge ivoire schimmel

Pour ces oiseaux, les exigences suivantes sont demandées:

- une strie brune découpée et bien visible (même un peu plus large que chez les
  intensif) avec une couleur de dos étalée et uniforme

- bec, pattes et ongles unicolores et de couleur chair (clair)

- les ailes et les plumes de queue seront brunes, à bordures beiges, présentant un étalement uniforme de la phaeomélanine

- couleur de fond visible entre les stries

- bonne répartition du schimmel (pas de trace intensive)

- pour les fonds jaunes, couleur uniforme avec simple facteur jaune

Remarque:

La présence du facteur optique donnera plus de luminosité

4. Isabelles blancs:

Dans ce groupe sont repris:

- Isabelle en blanc dominant ou en blanc récessif

   La phaeomélanine brune sera minimale ou absente, une strie brune découpée et bien
  visible sur une couleur de fond la plus claire possible (blanche possible).

- la strie brune peut être un peu plus large que chez les intensifs

- bec, pattes et ongles unicolores et de couleur chair (clair)

- les ailes et les plumes de queue seront brunes, à marges claires, montrant un
  minimum ou pas de phaeomélanine

- couleur de fond la plus claire possible (blanche), avec le moins possible ou pas de
  phaéomélanine entre les stries brunes

- chez les blancs dominants, l’incrustation jaune sera limitée aux ailes

   Remarque:

   Un excès de facteur optique peut rendre la couleur de fond bleutée et la strie     

   trop dure.