Trucs et Astuces.


Lors des visites que nous effectuons, de temps à autre, dans les élevages d’autres amateurs, je suis toujours étonné de l’ingéniosité dont font preuve certains en ce qui concerne le matériel intervenant dans l’élevage et le soin des oiseaux.

Toutes ces petites choses facilitent la vie de l’éleveur et, finalement, lui font gagner un temps précieux. De plus, il s’agit souvent de réemployer du matériel destiné à la poubelle et, c’est ce qui rend encore plus intéressant ces visites chez les éleveurs.

Voici donc quelques petites choses pouvant faciliter la vie de l’éleveur, il est certain que tout n’est pas applicable dans tous les élevages, mais quelques trucs et astuces renseignés vous intéresseront.





Le grattoir inoxydable:

Ustensile nécessaire: une vielle cuillère inox.

Celle-ci sera découpée à la disqueuse et aplatie à l’aide d’un marteau.

L’embout sera ensuite poli à la meuleuse. Ce grattoir sera pratiquement inusable et lavable sans problème de rouille.




L’équerre ramasse-graines:

Pourquoi aspirer des graines qui peuvent être éliminées en un geste? Vous prenez un bois de plus ou moins la hauteur de vos tiroirs et vous y vissez une équerre. De cette façon vous pouvez racler aisément les graines tombées dans le fond de cage sans y mettre les mains.

Ensuite, un coup de brosse à radiateur pour peaufiner le travail.



La boîte à mirer « super-rapide »:

Mirer les œufs est une étape indispensable dans l’élevage de canaris et, l’important est de pouvoir réaliser cette opération très vite et sans risque d’erreur. Un moyen ingénieux existe et peut être très facilement fabriqué par un éleveur un peu bricoleur. Comme un petit dessin vaut mieux qu’un grand discours, regardons-le.

Le miroir, placé en oblique, renvoie la lumière vers l’oeil. Si l’œuf est fécondé, il apparaîtra foncé; s’il est mauvais, il sera clair. Le risque d’erreur est nul. L’avantage de ce système est de permettre une vue d’ensemble de la couvée.





Le pose-nid:

Au moment du baguage, ou lorsque l’on décide de remettre un autre nid, celui-ci ne tient pas et roule sur lui-même. En découpant une buse PVC d’un diamètre de 100 mm et d’une hauteur de 4 à 5 cm, vous obtiendrez un socle impeccable




L’embout d’aspirateur:

Plusieurs amateurs ont déjà eu des mésaventures en aspirant les fonds de cage. En effet, un embout d’aspirateur est rond et représente un danger pour nos oiseaux. Un système très simple permet d’éviter tout problème et le stress provoqué aux oiseaux par une main s’introduisant dans leur espace vital.

Vous prenez un tube PVC (tuyau PVC 32mm) et vous chauffez celui-ci à l’aide d’un décapeur thermique. En même temps, vous l’aplatissez de la profondeur de la cage. Ensuite, vous modelez la partie restée ronde en fonction de l’embout de votre aspirateur et vous sciez une partie de celui-ci sur une dizaine de centimètres, du côté le plus étroit. De cette façon, vous possédez un ustensile spécialement conçu pour vos cages.





Le treillis galvanisé « anti-picage »:

Tout le monde le sait les cages « babies » ont leurs limites et occasionnent une perte de temps énorme. Savez-vous qu’en utilisant un treillis à larges mailles galvanisé, vous pouvez très facilement modifier une cage triple ou double selon vos convenances sans que cela ne soit définitif?

Il suffit de découper des grilles de la grandeur des séparations et les jeunes seront isolés, mais toujours en contact avec leurs parents en évitant de ce fait tout risque de picage.

Le treillis galvanisé trouve de nombreuses applications en canariculture. Ci-contre, quelques photos qui nous montrent les diverses applications possibles.

Le treillis élevateur, le porte-perchoirs, l’écarteur de fontaines empêchant les éclaboussures dans les cages.

Il arrive parfois que les séparations entre cages soient trop élevées et les jeunes ont du mal à arriver au-dessus de cette séparation pour recevoir la becquée. Il suffit tout simplement de se servir de ce type de treillis pour surélever un peu nos oisillons. Débile peut-être me direz vous, oui d’accord, mais terriblement efficace!






Le bidon multi-usage:

Récupérez vos bidons d’eau de Javel et faites-en des tiroirs à matériel très pratiques. Il suffit pour cela d’éffectuer la découpe comme sur la photo. Vous pourrez également vous en servir pour distribuer les graines et la pâtée. L’utilisation de couleurs différentes vous fera gagner un temps précieux.





Les ustensiles métalliques:

A l’aide de chute de zinc ou d’acier galvanisé, vous pouvez réaliser des petits ustensiles très pratiques. Les photos nous montrent un bec verseur et une trappe empêchant les oiseaux de sortir de la cage lors du baguage, par exemple.








La plaque en bois:

Pour empêcher les jeunes de sortir lors de l'entretien journalier de la cage. ( en cas d'utilisation de la cage BABY.







La plaque  Métallique afin de faciliter le travail de controle du nid.





Comme vous le constatez, il y a de nombreuses petites trouvailles qui facilitent la vie de l’éleveur. Un peu d’imagination et le tour est joué. Je terminerai cet article en vous signalant que les gaines de fils électriques (section 4²) peuvent très bien convenir pour faire des bagues ouvertes multicolores, que les cages babies peuvent servir de baignoires,...


Vos idées sont les bienvenues.


Les boules de graisse.    Par Bernard Tantart

Recette de Bernard

Dans de petits récipients vous placez des graines, après avoir fait fondre un blog de graisse de friture, vous laissez couler celle-ci sur les graines. Après refroidissement, le stockage doit se faire au frais. Les oiseaux adorent en hiver.